Cadavre exquis : l'histoire

Aller en bas

Cadavre exquis : l'histoire

Message par Marie-Lou le Ven 26 Déc 2008 - 16:09

Razek gambadait dans la foret. Il sautillait entre les fleurs, courant parmi les écureuils et chantonnant de sa grosse voix, accompagnant ainsi la douce mélopée du torrent qui s'écoulait en zigzaguant entre les pierres. Ses poils sombres et soyeux se mariaient à la perfection à la couleur des feuilles des arbres en cette fin d'automne. Le début d'après-midi avait vu le soleil triompher des épais nuages qui couvraient le ciel depuis bientôt trois jours, et le ciel lyrique mettait du baume au coeur des nombreuses créatures vivant sous sa voûte.
Razek s'arrêta soudain. Son flair surdéveloppé lui avait indiqué la présence de champignons des fougères, dont il raffolait. Il lâcha alors son bouquet de fleur et se mit à écarter les branches. Ils étaient là ! Un rayon de lumière éclairait la sainte boustifaille, et Razek laissa s'échapper une larme, remerciant Mère Nature de lui apporter un si doux présent.
Il commença alors sa cueillette, quand il entendit derrière lui un bruit sourd.

"CRACK !"

Il ne s'était pas encore retourné qu'il entendit une voix au timbre grossier s'élever derrière lui.

"Hey ! Mais c'est-y pas un loup-garou ?!?
- Pouah !
- On n'est vraiment plus en sécurité nulle par !

Razek n'eut pas le temps de réagir que le gros guerrier, l'elfe sylvain et le mage était déjà sur lui à le laminer.

- SPROTCH !
- ARGH !
- SCHTOUING !
- URGL !
- SHAZAM !
- BLARGH !

Le monde sombra dans l'ombre autour de lui...

Razek ouvrit les yeux. Il était étendu sur un sol dur et froid. Petit à petit, une lumière de plus en plus forte remplaça l'obscurité. Puis, après s'être adapté à son nouvel environnement, il se rendit compte qu'il se trouvait dans une sorte de grotte, éclairée seulement par la lumière de quelques torches, et qu'il était allongé sur une sorte de paillasse de pierre. Une grande agitation semblait régner à quelques salles de là. Mais pour le moment, une grande face cadavérique aux orbites vides le regardait fixement. Vêtue d'une longue cape noire et d'un chapeau de feutre à larges bords, la silhouette semblait dénuée de chair, et prenait appui sur une très longue faux.
Le loup-garou tenta d'articuler des sons :

- Je suis... je suis... mort ?
- NON ! C'EST MOI, MORT. LA MORT, PLUS PRÉCISÉMENT.
- Oo
Je suis au Paradis des loups-garous alors ?
- NOOON ! TU ES DANS LA GROTTE DES MONSTRES INFÉRIEURS. TU COMPRENDS, VU LA VITESSE A LAQUELLE ILS MASSACRENT LES MONSTRES, LA-HAUT, ON SERAIT VITE EN PÉNURIE SI ON NE VOUS RENVOYAIT PAS ! ALORS TU VAS TE RENDRE DANS LA SALLE DES RENVOIS, PRENDRE UN NUMÉRO ET ALLER AU GUICHET NUMÉRO 3, POUR CONNAITRE TA NOUVELLE AFFECTATION !
SUR CE, BON COURAGE, J'AI UNE TROUPE DE KORRIGANS A ALLER CHERCHER !

Sur ces paroles, La Mort disparu. D'abord abasourdi et dégouté d'une telle arnaque, Razek se dirigea vers la salle indiquée par le squelettique personnage...

_________________
avatar
Marie-Lou
Roi Bambin à la place de cet usurpateur de Bambin 1er
Roi Bambin à la place de cet usurpateur de Bambin 1er

Messages : 1165
Date d'inscription : 13/08/2008
Age : 27
Localisation : Comme les autres. Mais en mieux.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cadavre exquis : l'histoire

Message par Brice le Ven 26 Déc 2008 - 23:52

(en cours d'écriture)
avatar
Brice
Roi Bambin à la place de cet usurpateur de Bambin 1er
Roi Bambin à la place de cet usurpateur de Bambin 1er

Messages : 1309
Date d'inscription : 03/07/2008
Age : 27
Localisation : Quelque part

Voir le profil de l'utilisateur http://darkfourny.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum